nuits off, nuitsoff, les nuits off, nuits off de radio libertaire

Eté 2014

Description de l'image
Description de l'image

Musique et cris avec les editions Tahin Party en flagrant délit d'indépendance. 

Tahin party est une maison d'édition française créée en 1998 à Lyon, ayant pour but de rendre accessibles à un large public : la critique des rapports de dominations : de la France sur l'Afrique, des hommes sur les femmes, des humains sur les animaux, des adultes sur les enfants, des classes possédantes sur le reste du monde... Rencontre à l'ocasion de la sortie du Manifeste d'une femme Trans & autres textes par Julia Serano. 
A retrouver sur  : http://tahin-party.org 

Repérages sonores de l'émission.

Description de l'image
Description de l'image

Eté 14

L'épuisement et les lieux... 

 

Diffuser " je me souviens" se passe de commentaire. Il faudrait juste rappeler ce que fut Perrec qui dés 1965 témoigne et critique la société de consommation. Wiki nous dit : "L'œuvre de Georges Perec s'articule autour de l'analyse du quotidien, le recours à l'observation et à l'autobiographie ainsi que le goût des histoires, mais malgré sa quête identitaire et l'angoisse de la disparition, jouer et notamment jouer avec les mots est une des caractéristiques fortes de ses travaux." 

 

Mais évoquer Perec c'est surtout prendre un chemin de traverse pour lire à l'antenne deux auteurs qui entrechoquent son univers aujourd'hui : Dominique de Liège (évidement) et Virginie Sallé deux nouvelles parmis d'autres du "Petit traité à l'intention des Rossignols." qui revisitent à leur façon l'univers Perec.  

Propos Paralèles :
"Je me souviens"
de
George Perec sert il à quelque chose ? 
 

Description de l'image

Le texte de Dominique de Liège est en fait une lecture qu'elle a spécialement écrite pour les editions lilo et diffusé en nuits off lors de la sortie de son livre 18 histoires d'une menteuse en 2010.
A ce moment là, il faudrait perpétuer des remèdes d'été avec quelques formules empruntées.  "Lire fait chanter les momies, mais on ne lit pas pour cela. On ne lit pas pour le livre, on lit pour soi. Il n'y a pas plus égoïste qu'un lecteur. " dit  Charles Dantzig
Et puis il y a Les vacances qui nous renvéraient vers des romans sur la plage et dans le train. 

Un écrivain dont j'ai oublié le nom, se désespérait récement de ce qu'il ne voyait plus persone dans le TGV avec un livre entre les mains, mais des smarts phones, tablettes et écouteurs. Pouvons-nous écouter l'écriture ? 

 

( à suivre )

 

 


voici un pod cast de l'émission et un streaming de l'émission.

C'est une copie antenne du direct réalisé le 9 Aout 2014

Description de l'image

Il n'y a pas d'ordre pour commencer à lire Perec. Le mieux est de commencer par son premier roman :  celui par lequel il se fera conaître.  Rien n'interdit ensuite de s'interresser à quelques personages qui hantent parfois ses pages. On ne sera pas surpris d'apprendre  que Georges Perec a eut, en Allemagne, une activité d'auteur radiophonique. Sa pièce DieMaschine remporte un grand succès lors de sa radiodiffusion.

 

Description de l'image

*Dominique de Liège réalise en broderie les textes à contraintes de Perec. Romancière et nouvelliste elle publie chez Gallimard Vocalise et Menteuse en 2009 chez lilo. Elle est devenue artiste d’art brut depuis l’exposition à la Maison rouge de l’œuvre de Marco Decorpelida, schizomètre (2010).  Pschychanaliste elle a publié aux éditions Epel 789 Néologismes de Jacques  Lacan (2002). 

Liens et repères 

Georges Perec à la télévision

Georges Perec  à la Fnac

Dominique de Liège  Editions  lilo

Les clefs sont sous le Paillasson :  L'émission: 

Autours de la sortie de l'ouvrage collectif , durant le salon des éditeurs indépendants lectures et rencontres  en Novembre 2014  avec  dans le désordre d'apparition : 

Samuel Lévêque, Caroline Capossela, , Stéphan Pardie, Aude Berthelot, Shawness Youngshkine, Antoine Lefranc, ,Virginie Sallé, Florence Cochet, 

Au cours de l'émission nous avons aussi parlé entre autre de : 
1001 Façon de quitter la moldavie. 
http://mirobole-editions.com/1001moldavie/ 
 

Description de l'image
Image description